Faut-il revenir à la régle de proximité dans la grammaire française ?

dans Education - posée par il y a plus de 1 an - 21 vote(s) - 1 commentaire(s) - favorite(s) - suivie(s)

L'idée est d'abolir une règle de grammaire qui s'est fixée au XVIIème siècle, quand le père Bouhours, célèbre grammairien, l'a justifiée par le fait que "lorsque les deux genres se rencontrent, il faut que le plus noble l'emporte". Les initiateurs (trices) de la pétition, eux (elles), insistent sur le fait qu'avant la généralisation de cette règle, on utilisait la règle de proximité, même en "latin et grec ancien". la règle de proximité indique que l'accord d'un adjectif se fait avec le nom le plus proche ex : ces filles et ces garçons sont beaux ces garçons et ces filles sont belles.

vous devez être inscrit pour pouvoir répondre aux questions !

785 vues

j'aime cette question
Je n'aime pas cette question
0 ils aiment, 0 ils n'aiment pas
0 0
ajouter

liste des commentaires

avatar

déjà suffisamment compliquer

par le 2012-03-07 18:31:38 - 0
La grammaire française est déjà suffisamment difficile (au point d'en faire une des langue les plus difficile à apprendre) sans que l'on change des règle de grammaire qui cherche à la simplifier
réponse
0
vous appréciez ce commentaire
0
Commentaires choquants
0 0

ajouter un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies.


Pour information, sachez que le site mon-referendum.com utilise très peu de cookies. L’un, dit « de session » permettant de vous identifier une fois que vous êtes connecté. Les autres permettant à l’application Google Analytics de nous fournir des informations géographiques et volumétriques sur l’utilisation du site.

Nous ne disposons d’aucun partenaire, nous ne transmettons aucune information à quelques tiers que ce soit.

Vous pouvez à tout instant réclamer un aperçu de vos informations et/ou demander qu’elles soient supprimées de notre site. Pour cela utilisez la rubrique « nous contacter » présent en bas de notre site.

Excellente référendum !